Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Extrait du commentaire de
Affabulations

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Affabulations » avant de lire la suite de cette page.

La cane aux plumes d'argent est une réécriture sous forme de lipogramme en O de cette fable de La Fontaine :

La Poule aux Œufs d'Or

L'avarice perd tout en voulant tout gagner.
    Je ne veux, pour le témoigner,
Que celui dont la poule, à ce que dit la fable,
    Pondait tous les jours un œuf d'or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor :
Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
À celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
    Belle leçon pour les gens chiches !
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus,
Qui du soir au matin sont pauvres devenus,
    Pour vouloir trop tôt être riches !


Revenir au texte Voir le commentaire complet

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/affabulations-exp.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 22/09/2013.