Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Commentaire de
La folie des grandeurs

Si ce n'est pas encore fait, lisez « La folie des grandeurs » avant de lire la suite de cette page.

En bref.

Un vers sur deux se termine par le nom d'une unité sous forme d'abréviation. Le vers suivant se termine par un mot qui rime avec lui, sous une forme abrégée par analogie.

Mais encore...

Les unités de grandeurs physiques ou monétaires possèdent toutes une abréviation normalisée. Dans un grand nombre de cas, cette abréviation se réduit à la première ou les premières lettres du nom de l'unité (voir la section Références). On peut s'amuser à prétendre que les lettres suivantes, qui sont omises dans l'abréviation, peuvent aussi être omises dans d'autres mots. Par exemple, si la lettre l désigne le mot litre, il n'est pas interdit d'imaginer que la lettre p puisse désigner le mot pitre.

En poussant le bouchon un peu plus loin, on peut appliquer le même principe non plus littéralement mais phonétiquement : puisqu'on peut abréger ampère en un simple A, pourquoi ne pas abréger impair en I (i majuscule) ? Et tant qu'on y est, on peut même y inclure les préfixes, qui possèdent eux aussi leurs abréviations (voir la section Références) : si dm se prononce décimètre, rn se lira naturellement récit naître.

Dans La folie des grandeurs, un vers sur deux se termine par le nom d'une unité, et le vers suivant par un mot ou une expression qui rime avec lui. L'unité (qui est toujours précédée d'un nombre, sauf dans la coda) est remplacée par son abréviation normalisée, et le mot de la rime est abrégé selon le procédé ci-dessus.

En développant les abréviations, le texte se lit comme suit :

Il avait bu au moins deux litres
   Et cherchait à faire le pitre,
Hélas il n'avait pas un gramme
   De bon sens, c'est bien là le drame.
Il voulut voler cent kilos
   De munitions dans un silo
Protégé par cinq mille volts :
   Ça lui fit comme un coup de colt.
Traversé par cinquante ampères
   Il hurla : « j'ai fait un impair ! »
Il fut projeté à vingt mètres
   Et atterrit au pied d'un hêtre.
Assommé par dix mille joules,
   Il avait, comme on dit, les boules,
Craignant que ces dix kilowatts
   Ne lui aient mis un fil aux pattes.
Ce n'est qu'après plus de deux heures
   Qu'il revint enfin de sa peur ;
Tirant un billet de cent francs
   Pour se donner un peu de cran
Il dit : « je parie dix dollars
   Que jamais auteur de polars
N'oserait conter dans un livre
   L'histoire que je viens de vivre !
J'en tirerais bien cinq cents marks
   En la narrant, là, dans ce parc. »
Je passais à cinq décimètres
   Et vis ainsi ce récit naître.

La capacité de votre esprit (en farads)
   A-t-elle suffi à résoudre mes charades ?
Compliments ! L'induction (qui s'exprime en henrys)
   Et la déduction sont des jeux pour vous ! J'en ris !
Sinon, la solution (une mole par litre,
   C'est normal) est : une rime folle par titre.

Certaines abréviations sont employées ici en-dehors de leur usage normal, et méritent quelques commentaires :

Références.

Le Système International d'unités.

D'après le site du Bureau International des Poids et Mesures où l'on trouvera bien plus de précision et d'exactitude.

Unités fondamentales.

mètre m Longueur du trajet parcouru par la lumière dans le vide en 1/299 792 458 s.
kilogramme kg Masse du prototype international de masse.
seconde s Durée de 9 192 631 770 périodes de la radiation correspondant à la transition entre les niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133.
ampère A Intensité du courant électrique qui, circulant dans deux conducteurs parallèles distants d'un mètre, produit entre eux une force de 2.10-7 N par mètre de longueur.
kelvin K Température thermodynamique égale à 1/273,16 fois celle du point triple de l'eau.
mole mol Quantité d'éléments égale au nombre d'atomes contenus dans 0,012 kg de carbone 12.
candela cd Intensité lumineuse d'une source qui émet dans une direction une radiation de 540.1012 Hz avec une intensité de 1/683 W/sr.

Unités dérivées.

angle plan radian rad
angle solide stéradian sr
fréquence hertz Hz
force newton N
pression pascal Pa
énergie joule J
puissance watt W
charge électrique coulomb C
différence de potentiel volt V
capacitance farad F
résistance électrique ohm Ω
conductance électrique siemens S
flux magnétique weber Wb
densité de flux magnétique tesla T
inductance henry H
température Celsius degré Celsius °C
flux lumineux lumen lm
éclairement lux lx
activité d'un radionucléide becquerel Bq
dose absorbée gray Gy
équivalent de dose absorbée sievert Sv

Préfixes.

Multiples Sous-multiples
101 déca da 10-1 déci d
102 hecto h 10-2 centi c
103 kilo k 10-3 milli m
106 méga M 10-6 micro µ
109 giga G 10-9 nano n
1012 téra T 10-12 pico p
1015 péta P 10-15 femto f
1018 exa E 10-18 atto a
1021 zetta Z 10-21 zepto z
1024 yotta Y 10-24 yocto y

Revenir au texte

© Nicolas Graner – 1999

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/grandeurs-exp.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.