Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Shéhérazade

3 / 5

De ne plus écouter parler Shéhérazade
Des héros, des sultans, des guerriers et des princes,
Des trésors merveilleux, des palais engloutis,
Son cœur se briserait ; ses nuits sembleraient fades.
Des héros, des sultans, des guerriers et des princes
Ont préféré mourir que prendre un tel parti.


Voir le commentaire

© Nicolas Graner – mai 2000

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/sheher.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 27/09/2012.