ORCHESOGRAPHIE
Traductions des citations latines.

La lettre devant chaque traduction renvoie à l'endroit où la citation apparaît dans le texte.


[a] Eccle. 3.
Tempus plangendi, & tempus saltandi.

Il y a un temps pour pleurer, un temps pour danser.

[b] Illum turbat amor, figitque in virgine vultus:
Ardet in arma magis. &c.

D'amour troublé, fixant la belle en son visage,
Il brûle de combattre... (Virgile, Énéide XII, 70, 71)

[c] Pars pedibus plaudunt choreas & carmina dicunt.
D'autres rythment des chœurs et chantent des poèmes. (Virgile, Énéide VI, 644) (trad. Chausserie-Laprée)

[d] Cum muliere saltatrice non sis assiduus.
Ne passe pas ton temps avec une danseuse. (Eccl. IX, 4)

[e] Quo non præstantior alter
Æere ciere viros, martemque accendere cantu.

Nul mieux que lui ne sait entraîner au combat
Les guerriers, par la trompe et par les chants martiaux. (Virgile, Énéide VI, 164-165)

[f] Et lituo pugnas insignis obibat, et hasta.
Sa lance et son clairon brillaient dans les combats. (Virgile, Énéide VI, 167) (trad. Chausserie-Laprée)

[g] Laudate Dominum in tympano & choro
Louez le Seigneur par le tambourin et les chœurs. (Psaume 150)

[h] Tibia non ut nunc oricalcho cincta, tubeque Æmula.
La flûte alors n'avait point de laiton ainsi que la trompette. (Horace, Art poétique, 202)

[i] Bragardi certant, & adhuc sub iudice lis est,
De quali gamba sit facienda salus.

De quelle jambe il faut faire le salut, les meilleurs en disputent et la question n'a pas encore été tranchée. (Antonius Arena, Ad suos compagnones studiantes, 861-862) (trad. Yvon Guilcher)
Le premier vers est une parodie d'Horace, Art poétique, v. 78 :
grammatici certant et adhuc sub iudice lis est (les grammairiens sont en désaccord et le procès reste encore pendant).

[j] Crambe repetita:
Chou réchauffé. (Juvénal, 7, 154)

[k] Ridetur chorda qui semper oberrat eadem.
On raille qui toujours faute à la même corde. (Horace, Art poétique, 356)

[l] Quid dignum tanto feret hic promissor hiatu.
Ce début prometteur, quelle emphase en attendre ? (Horace, Art poétique, 137)

[m] Crispum sub Crotalo docta mouere latus.
Sachant, au son du sistre, ondoyer de ses hanches. (Pseudo-Virgile, copa, V. 2)

[n]
J'ignore ce que signifie ce BVYER ou BUYER. Toute information à ce sujet serait bienvenue.


Sauf mention contraire, les traductions sont de Henri Tournier, de l'université d'Aix, qui m'a également fourni les références des citations.
Noter que les vers latins sont traduits en alexandrins.


N I C O L A S
http://graner.net/nicolas/
Contacter l'auteur.