Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Dilution
Pot-pourri

El Disociado

Le Dissocié

Je suis toujourd'hui, Je suis un veuf, — le veuf,
Orphée outre Aquitaine, à Tour et Quarton :
Poiseul emploi seule étoile a 10paru, — et
Montre la Mélancolie. Porte le Solfatare nombrable ravier.

En la nuit du tombeau, toi qui m'as renmieuté,
Rends-nous la tiède mer de Capri, Rends-moi don du lac jamais froid,
Avec ell' j'entends qui plaisia Thaon, Domqueur qui plaisait tant
Et la treilles quarante-cinq N où quinze Q s'allie

Étrange de main ? Suis-je épris de ces tisons ?
Effront ! Mon cœurs voient de la reine. Mon front
Car je brade à nouveau mon essieu s'entraînait la sirène

J'ai cent franchi l'Achéron, Et j'ai froids vingt queues de Charon de bon sens — the terminé mon giron,
Pour chez tous les rives du paraphés, Doubler vif ma mort due. Vil Charon, tu es pris :
Ou le schwa d'un pousse-café. Les soupirs des larmes de soupir dö lá fé.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif – 2013

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 19/01/2016.