Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Pot-pourri
Dilution

El Disociado

Le Dissocié

Lusignan ou Biron ?
Mon front est rouge encor à boire vostre mort...
J'ai rêvé d'un signal de l'ange Gabriel.

Et j'ai dans la Grotte des Sirènes dans la vie sans son mode d'emploi.
J'unis le ténébreux.
Je suis le nauséeux, SIG 9, inalloué
Le process qu'un Kernel, d'un kill sec abolit
Mon PID est révolu, et mon point core logué
Porte le soleil noir de la mélancolie,
Qui pour moi source de consolé,
Rends-moi mon beau pâtre, tout à fait, Dédi mon beau slip ! » Et lors qu'elle embrasser, fi !
Une rêvasserie : gouffre, amphibie y plonge...

Deuxième fois vainqueur traversé l'Achéron : traversé l'Achéron.
Must : sonnez mon waka limpide sur la lyre d'Orphée
Les soupirs d'une sainte à la rosse s'appuie que sur un centre ou si le centre change de place. Tout dépend si l'on navigue à la voile ou autrement que de moi.
Asseyez-vous et oyez : Monseigneur s'est mis dans la nuit m'inhumant, toi qui m'as consolé,
Décharné, dénervé, démusclé, dépulpé,
Modulant tour à tour sur l'axe isomorphe, et
Laissons pi deux fois changé pour aller à Nation
Descendant tour à tour sur le rythme à la coupe s'allie.

Suis-je humour ou rébus ?... Lusischtroumpfe la schtreine ;
J'ai morflé dans la Grotte où la sirène,

Et deux fois par cœur fugué au petit coin,
Ressassant sur son potentiel sexuel, selon un processus névrotique ?
     a. Que Cipango mûrit dans ses mines lointaines et présentes : DÉ (solé), (aché) RON (d), (bi) RON (d). Les instruments anciens, un goût prononcé pour les métiers du bâtiment, seront des plus (+) déterminants. Mariage possible qu'il sera en cette fente

Excellent je descends,
La mer et son roulis, Pausilippe — ... Pausi... Pausilippe et la mer d'Italie,
La fleur qui plaisait tant à mon cœur sont liés,
De pampre, poil au menton, rouge encor à boire vostre mort...
J'ai rêvé de Kadath, d'Onyx et de merveilleux pari
M'a laissé sur le cul, et le cœur du septième ciel, où tu te tiens perché
Pourrait s'agir de Cupidon, dieu de l'amour.
Tout est propice à N*** pour satisfaire au sein du monde occidental
     b. Porte le soleil noir, le veuf, — l'inconsolé,
Le prince navarrais de qui la tour abolie.
Mon éthylisme est fort jaloux du baiser de la reine.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.