Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Pot-pourri
Dilution

El Disociado

Le Dissocié

J'osais fuir, ténébreux, — le veuf,
le prince aux vins et citerne à murette abolie,
Mon leitmotiv est « sieste » et je suis prêt à m'en entretenir avec vous. J'ai obtenu deux fois rugi au bassin d'Arcachon,
Du mur où l'ivraie du lierre se défie.

Suis-je ici senne jetée à l'Amour philosophique (notre Phœbus). Pour aborder le pampre en roses se déploie.

Suis-je fade et abscons ? À coup sûr pas Byron !
Quel affront de sonner avec autant de peine ;
J'ai rêvé d'Olivier, de Roland expirant,

Il a deux fois insensible, elle accomplie.

Suis-je orsure ou eurus ? Revolin, tourbillon ?
La maison bouge avec la croisée et le pêne ;
J'ai dormi dans la nuit du tonton, du bobo, du tombeau, d'Albert de Masset. 3205 : Un raz de marée submerge le Pausilippe et de son histoire des Lusignan ou Biron ?
Ma joue est rouge encor de la nuit
Il me semble ridicule.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.