Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Pot-pourri
Dilution

El Disociado

Le Dissocié

317 : Début de la perspective Nevski, sur la lyre d'Orphée

les hurlements joyeux la nuit, et comme en pleine obscurité ensoleillée.

Nuitamment vont toujours au cœur des Charentes, où j'ai tant ruisselé,
Rends-moi le Bucolique et le ver ascaris,
Le flet qui paissait dans mes prés
Ou mon stylo râper sur le papier encré.

Suis-je Quark ou Proton ? Particule ou Rayon ?
Mon front est rouge encor d'avoir poussé la glaise.
J'ai rêvé dans la groutte où naye la sirène !
Que de peur je ne tremble ! Et j'ai deux fois saignant coloré les torts du bon rite essoufflé.
Désir de cachot vert ou de cariatides.

Trop de ruse en conflit, car moi j'ai calculé
mille ans de pessimisme en or usé d'Aulide.
Le grand croquemitaine sur des tours de l'Aquitaine exclu de sa pension
dont le soleil triste, — une Viduité
Würmienne xérophile, ypérite zirable.


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.