Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Dissociation

Gilles Esposito-Farèse & Collectif

Précédent : Disparition Un avatar au hasard Suivant : Dissyllabes

Voir aussi :
Dilution
Pot-pourri

El Disociado

Le Dissocié

Le venin, le veuvage, — heureux ? jamais.
Étais prince et les Aquitaine
Ou Prince à la mûre abolie :
Ma seule Esclave est morte, — et mon luth constellé
Porte les cheveux blancs du baiser de la reine !
J'ai roté dans la grève où nie la reine ;
Je rêve en la grotte où nage la sirène.

Et j'ai vaincu deux fois dans l'action vaincu la damnation
Par des modulations qu'une reine de l'amour est confiance. Et, par la reine était juste une burle ;
J'ai vu que s'entraîne...

Seul dieu trois fois, sans s'émouvoir à mon cœur désolé
Et les herses de sève et de trèfle mêlés

Sexe ? Tendresse ? Mes terres : Sèvres ? Cévennes ?
Mes tempes restent enflées de ce sentiment sur son étoile est donc un des symboles astrologiques (étoiles, lune, soleil) ; on remarque une unique étoile dans la tour abolie ;
Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières ?

Ma seule étoile est morte et mes deux meilleures. J'en ai le solen noué de la mélancolie.

Dedans sombre tombeau, Gascon sot consolé,
Rends-moi les Monts Wicklow et l'esprit de Lucky,
L'arbre qui plaisait tant avec du Beaujolais
Et la treille où pampampre aux roroses s'allient.

Suis-je idiot ou crétin ? Va-t'en-guerre ou débile ?
Mon front est vert encor de baisers
Et la sirèn' dans la caverne
Le vainqueur de laitue
Traversé l'Achéron, hein l'Achéron :
Modulant tour à tour sur un violon divin
Maints soupirs de la sainte qui voudrait retrouvera.

Qui va en Aquitain sans tourelle.
Cette étoile est morte, — et ton art inspiré
Crée l'autoréférence quant à votre écoute depuis huit ans
La FEE est une organisation internationale


Chaînes de Markov littérales (aussi appelées « dissociated press ») engendrées soit par l'ensemble des avatars se trouvant sur ce site, soit uniquement par ceux qui sont des sonnets. Un nouveau texte est engendré chaque fois que l'on réaffiche cette page.


© Gilles Esposito-Farèse & Collectif – 2013

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteurFAQ

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/diss respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 19/01/2016.