Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Pot-pourri

Collectif & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Popel Un avatar au hasard Suivant : Pour malentendants

Voir aussi :
Dissociation
Tête-à-queue

El Des-dix34chado

Le Dix34hérité

* Je suis le comédien, — le veuf, — l'inconsolé,
* Petit prince de Galles à la frite amollie :
* Ma seule étoile est morte, et mon joli tambour
* Monte du cachot, vain en sa monophonie.

* Dans la lyrique nuit, toi qui fus prévenant,
*
* La fleur qui plaisait tant quand vous passiez hier.
* Et Montreuil, où je change ? À la Porte d'Ivry ?

* Si j'accours ou fais puce, l'usine en oubli rond,
* Ni les deux rancz du baiser de la reine.
* Ah ! ramer pour avoir une page mondaine...

* Des jets d'eau froids vinrent traversant le béton.
* Saint Modulo, tourneur de Lyre, offrez-la nous !
* Soupirs d'une sainte, et hurlements d'une fée.


Chaque consultation de cette page affiche un poème original obtenu en sélectionnant des vers parmi les 310 sonnets de la collection. Cliquez sur le bouton ou réaffichez la page pour faire apparaître un autre poème. Cliquez sur l'astérisque devant un vers pour voir le sonnet d'où ce vers provient.

Il y a soixante-quinze mille six cent quatre-vingt-quatorze quintillions trois cent quatre-vingt-treize mille cinq cent vingt-deux quatrillions soixante-dix-neuf mille six cent trente-deux trillions trente-deux mille cent billions poèmes distincts, soit 75 694 393 522 079 632 032 100 000 000 000 000.


© les auteurs – 2000

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/potp respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 19/01/2016.