Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Pot-pourri

Collectif & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Popel Un avatar au hasard Suivant : Pour malentendants

Voir aussi :
Tête-à-queue
Dissociation

El Des-dix33chado

Le Dix33hérité

* Je suis le Condrieu, Châteauneuf, Montlouis
* La voiture modeste et tellement humaine ;
* Ma seule étoile a péri, mon luth constellé
* pleure après Shakespeare un sanglant §.

* Sous notre obscur tombeau, vous nous consolerez :
* ran moi le pOziIip & la mer d itAlI
* La fondulation qui plaisait tant à ma connerivence désolée,
* Voilà qui l'apprendrait à guérir des malades !

* L'amour est Phébus et son nom est seigneurial
* Rougissant à l'instant de ce choix si cruel,
* Il a imaginé un amphibien amant...

* La morte est là encor, dans la nage d'Orphée
* Ondulant alentour sur la myrrhe d'Urfé
* Sancta suspiramus, gementes virginem.


Chaque consultation de cette page affiche un poème original obtenu en sélectionnant des vers parmi les 268 sonnets de la collection. Cliquez sur « un autre » ou réaffichez la page pour faire apparaître un autre poème. Cliquez sur l'étoile devant un vers pour voir le sonnet d'où ce vers provient.

Il y a neuf mille huit cent soixante quintillions deux cent trente et un mille six cent onze quatrillions quatre cent quatre-vingt-seize mille neuf cent deux trillions quatre cent quatre-vingt-quatre mille cent un billions huit cent quatre-vingt-dix mille huit cent sept millions cent soixante-neuf mille vingt-quatre poèmes distincts, soit 9 860 231 611 496 902 484 101 890 807 169 024.


© les auteurs

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/potp respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.