Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Pot-pourri

Collectif & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Popel Un avatar au hasard Suivant : Pour malentendants

Voir aussi :
Tête-à-queue
Dissociation

El Des-dix34chado

Le Dix34hérité

* Je suis l'ombre de Dieu, l'ogre de Tartarie,
* Le Prince d'Amérique aux deux tours abolies
* Ma seule étoile est morte, — et mon luth constellé
* Contre l'adversité je ne fais pas le poids

* Tiers qui m'as allégé, comment te supplier ?
* Mon cœur de givre épris de cuiller en étain,
* Lavande lacérant lapidaire lassé :
* Et là, veille le chantre à la prose salie.

* Sommes-nous donc Amour, Lusignan ou Biron ?
* Occiput empourpré en un embrassement,
* J'ai rêvé dans la Grotte où nage la Sirène...

* Et moi deux fois vainqueur de l'illustre Achéron :
* Nous levâmes les yeux vers l'impavide Orphée :
* Près de lui rougissait une sainte extasiée.


Chaque consultation de cette page affiche un poème original obtenu en sélectionnant des vers parmi les 280 sonnets de la collection. Cliquez sur « un autre » ou réaffichez la page pour faire apparaître un autre poème. Cliquez sur l'étoile devant un vers pour voir le sonnet d'où ce vers provient.

Il y a dix-huit mille deux cent cinq quintillions neuf cent onze mille neuf cent quatre-vingt-deux quatrillions neuf cent quatre-vingt-quatorze mille deux cent cinquante-trois trillions quatre cent quatorze mille quatre cents billions poèmes distincts, soit 18 205 911 982 994 253 414 400 000 000 000 000.


© les auteurs

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/potp respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.