Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Repliement

Nicolas Graner

Précédent : Remords Un avatar au hasard Suivant : Réponses

Voir aussi :
Auto-adduction
Doublons
Gâteux
Palindrome
Palindrome de mots
Palindromes
Palindromes syllabiques
Sonnet palindrome

Desdichado chadodesdi

Je suis inconsolé à la tour abolie,
Et mon luth constellé porte le soleil noir.
Dans la nuit du tombeau, toi qui m'as consolé,
Qui plaisait à mon cœur désolé ? Et la rose ?
Amour ? Ou mon front rouge encor ? Baiser de reine
Rêvé, dans la grotte où j'ai deux fois traversé...
Tour à tour les soupirs de la sainte, et les cris
De la sainte, et les cris... Tour à tour, les soupirs...
J'ai deux fois traversé, rêvé... Dans la grotte ? Où ?
Encor baiser de reine, amour ! Où, mon front rouge,
Désolé ? Et la rose qui plaisait à mon cœur ?
Toi qui m'as consolé dans la nuit du tombeau,
Porte le soleil noir et mon luth constellé
À la tour abolie ! Je suis inconsolé...


Chacun des sept premiers vers est extrait de deux vers successifs de El Desdichado, en conservant l'ordre des mots.

Ces vers sont ensuite repris dans l'ordre inverse, en échangeant à chaque fois les deux hémistiches, et en modifiant éventuellement la ponctuation et les accents.

Ce poème est donc un palindrome d'hémistiches. Il s'inspire également des « poèmes repliés » de Michelle Grangaud.


© Nicolas Graner – 2002

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/repl respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.