Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Traduction

Nicolas Graner & Camille Abaclar

Précédent : Tolstoïen Un avatar au hasard Suivant : Traductions en chaîne

Voir aussi :
Traductions en chaîne

Je suis le foncé, — le veuf, — unconsoled un,
prince d'Aquitaine à la tour supprimée:
ma seulement étoile morte, — et mon constellated le luth
porte le soleil noir de la mélancolie.

La nuit du tombeau, de vous ce qui m'a soulagé,
du retour me Pausilippe et de la mer de l'Italie,
la fleur qui a aimé mon cœur affligé tellement,
et treillised la vigne où le branchement de vigne avec le rose est combiné.

Suis moi Amour ou Phébus?... Lusignan ou Biron?
Mon visage est baiser rouge d'encor de la reine;
J'ai rêvé dans la caverne où rappe la sirène...

Et I deux fois Achéron croisé victorieux:
modulant alternativement sur le quart de cercle d'Orphée
les soupirs de saint et des cris de la fée.


Traduction de l'original en anglais et retraduction en français par le logiciel de traduction automatique Systran.


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/trad respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.