Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Impressions

Par ici la sortie

Simone est en visite chez des amis, quand elle éprouve soudain le besoin de sortir de la pièce où elle se trouve. Elle fait quelques pas dans la direction de la porte tout en la cherchant du regard. Ses yeux, qui se défendent depuis plus de 60 ans contre une rétinite pigmentaire, ne lui offrent plus qu'une vision centrale « en canon de fusil ».

Cliquez sur la figure 1 pour une description
Figure 1 : ce que perçoivent les yeux de Simone.

Si Simone n'était jamais venue dans cette maison, elle ne tirerait rien de compréhensible de cette tache. Mais elle connaît un peu les lieux, et son cerveau n'a pas de mal à reconnaître la porte qu'elle cherche et à lui laisser croire qu'elle la voit entièrement.

Cliquez sur la figure 2 pour une description
Figure 2 : ce que voit Simone au premier regard.

Il manque cependant à Simone une information essentielle pour ouvrir la porte : la position de la poignée. Elle balaye donc verticalement du regard le bord qu'elle a repéré jusqu'à trouver la réponse qu'elle cherche.

Cliquez sur la figure 3 pour une description
Figure 3 : ce qu'ont perçu les yeux de Simone au cours du balayage.

Munie de cet élément, elle « voit » maintenant la porte dans sa totalité. Elle attrape sans hésiter la poignée, ouvre la porte en grand, avance résolument...

Cliquez sur la figure 4 pour une description
Figure 4 : ce que voit Simone après avoir balayé des yeux.

...et percute violemment du front le mur qui était caché derrière. Elle comprend alors que si elle avait pris le temps de parcourir des yeux tout le tour de la porte elle n'aurait pas essayé d'ouvrir une porte qui était déjà ouverte. Elle aurait plutôt fait un pas vers la gauche pour passer dans l'ouverture béante qui s'ouvrait presque devant elle.

Cliquez sur la figure 5 pour une description
Figure 5 : ce que voit une personne bien-voyante.

Toute la scène n'a duré que quelques secondes. Les amis de Simone l'ont vue se lever, marcher d'un pas décidé vers une porte ouverte, la tirer à elle et foncer droit dans le mur. Ils ont beau savoir qu'elle voit mal, ils ont bien du mal à ne pas éclater de rire tout en allant chercher de quoi soigner sa bosse au front.

Champ visuel 6/6


© Nicolas Graner

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/MALVOYANCE/porte.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.