Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Bestiaire 3

Alain Chevrier

Précédent : Bestiaire 2 Un avatar au hasard Suivant : Bestiaire 4

Le Papillon de Nuit

Le papillon, fleur sans tige,
      Qui voltige,
Que l'on cueille en un réseau...

Gérard de Nerval, Les Papillons (1830)

Je suis le ténébreux, le Sphinx inconsolé,
Le papillon de nuit dont l'aile est abolie :
Je cherche la lumière, et mon thorax brûlé
Porte le signe noir de la mélancolie*.

Dans la nuit d'une boîte, où tu m'as épinglé,
Rends-moi la liberté et ma belle folie,
La fleur bleue avec qui j'aimais batifoler
Et la treille où ma nymphe à la fin se déplie.

Suis-je un elfe ou Psyché ? Ariel ou l'Amour ?
Mon front a mal encor de ton coup de filet.
J'ai rêvé dans la grotte où j'ai pu convoler...

Et j'ai plus de cent fois traversé l'abat-jour
Modulant tout autour de l'ampoule chauffée
Les loopings d'une feuille et le vol d'une fée.

* Papillon nocturne, le Sphinx Acherontia Atropos est ainsi nommé parce que son thorax porte l'image d'une tête de mort.


© Alain Chevrier

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/bes3 respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.