Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Phonétique

Frédéric Schmitter

Précédent : Philosophique Un avatar au hasard Suivant : Pirate

LSIKO (DOT)

El 'es'icha'o (« d » ôtés)

UZLSLAFACGVQ Usé, délaissé, las, effacé j'ai vécu
OPIDKDJAVRIT Au pays des cadets* — j'y avais hérité.
FMRSLSTDCDAQ Éphémère et céleste, et décédé accu,
LIOCGGMAILUTT Hélios est de jais : émaillé luth était.
 
HLMAKBAPZRID Ah ! chez les macchabées, apaisé, déridé,
JREVQDOPIZMR J'y ai revécu des hauts pays et des mers,
FEILXIAMLLHRID Effeuillé l'ixia, et mêlé — la chère idée, —
BROZSUJLSMNR Baie et rose et, déçu, j'y ai laissé mes nerfs.
 
SUIGVKBMYEGT Et suis-je évêque, abbé, émigré que j'étais ?
MUGSUILEBZMRN Ému, j'ai essuyé le baiser d'aimée reine.
NAIADKIEZEKVZN  Et naïade écailleuse, et de cavés édens...
 
WGVILEADCKT Double, vais-je éveiller le Hadès, Hécate et
VGCILROIQZMAJ Vais-je essayer l'héroïque, user des magies ?
MULABATMFRUJ Émue est la béate, et aimée, fée rugit.

GG

* De Gascogne, bien sûr.


Ce « phonnet » (sonnet phonétique) doit se lire en épelant les lettres qui composent la colonne de gauche, pour retrouver la colonne de droite. Il utilise toutes les lettres de l'alphabet. Le E est prononcé « eu » et non « é », et le I est employé comme une semi-voyelle (yod). Le dernier vers du premier quatrain comporte une subtilité de lecture qui ne doit pas être reproduite pour lire la signature.


© Frédéric Schmitter

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/phon respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.