Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Unique

Alain Chevrier

Précédent : Tronçonné Un avatar au hasard Suivant : Unixien

El Desdichado

Je suis le ténébreux, un veuf inconsolé,
Prince Aquitain tenant à sa tour abolie :
Ma seule étoile est morte, et mon luth constellé
Te porte, soleil noir, vieille mélancolie !

Au fin fond du tombeau, toi qui m'as consolé,
Rends-moi donc Pausilippe avec mer d'Italie,
Fleur jadis enchantant ce mien cœur désolé,
Comme treille où maint pampre aux rose-thé s'allie.

Être Phébus, Amour, Lusignan ou Biron ?
Quelque front a rougi sous moult baisers de reines.
Dans une grotte en rêve il nageait des sirènes...

Puis j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron,
Modulant alternés sur la lyre orphéique
Aussi bien soupir saint que haut cri féerique.

Gérard Labrunie


Ce sonnet respecte l'hyperrègle de Boileau : « ...qu'un mot déjà mis osât s'y remontrer. » (Art poétique). Aucun mot n'est utilisé plus d'une fois.


© Alain Chevrier – 2002

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/uniq respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.