Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Œufs durs

Patrice Besnard

Précédent : Œnologique Un avatar au hasard Suivant : Okapi

Le complice habité

Je ne goûte ample joie, — je sanglote, — isolé,
Né Prince capitaine, une voûte abolie :
Pauvre lune fondue, — le cistre maculé
Porte notre astre sombre, avoue longue atonie.

Obscurité tombale, âme de consolé,
Donne ce Pausilippe, ajoute litanie,
Autre arbuste adoré de ce trouble voilé,
Lorsque rose charnue contre pampre se lie.

Aimé quoique ampoulé ?... Sibylle comme aisé ?
Le rouge de ce crâne ose bise royale ;
Songe que grotte noue, baigne douce cigale.

Mythe, double victoire, isthme large passé :
Charme coûte que coûte une lyre chantante
Outre une moue de sainte, une nymphe criante.

Jairare de Nairvale


Chaque mot contient un E et un seul, lequel est toujours placé à la fin.


© Patrice Besnard

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/edur respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.