Aller au menu
Aller au pied de page
logo de Avatars de Nerval

Avatars de Nerval

Viel françoys

Gilles Esposito-Farèse & Camille Abaclar

Écouter

Précédent : Verlan Un avatar au hasard Suivant : Visuel

Voir aussi :
Rabelaisien
Rondeaux

Ballade du Griescheulx

(*)
Tenebreulx suis, poinct comforté, seulet,
Prince acquitain sanz tournelle n'eschoitte ;
N'ardent les cyeulx, quant de luz estrelet,
Il est pieça noirsi d'Estrette coitte.
Lez nuict dez mors, quy onc desdaing ne troitte,
Me doint païs & mer naspolitaine,
L'ysnelle rose a mon cuer plus qu'humaine,
Et d'ung traictis pourpris me vueille souldre.
Mais Orpheüs au teorbe rengaine :
Amours, Jhesus ? Quy suis ne sçay resouldre.

Royne, ung baisier au fronct gueules remaine ;
Dedans la cave ay resvé la seraine,
Deulx fois brasvé ja l'infernale fouldre.
Oëz clamer saincte ou masgette en paine :
Amours, Jhesus ? Quy suis ne sçay resouldre.

Gerçoys de Nervillon

griescheulx = malheureux

tournelle = tour

n'eschoitte = ni héritage

ardent = brûlent

quant de luz = quant au luth

estrelet = étoilé

pieça = depuis longtemps

estrette = détresse

coitte = muette

lez = près de

onc = jamais

troitte = traite

doint = donne

ysnelle = légère

traictis = bien fait

pourpris = jardin

souldre = rendre

rengaine = reprend

resouldre = déterminer

gueules = rouge

remaine = reste

cave = grotte

seraine = sirène

ja = déjà

oëz = entendez

masgette = magicienne

paine = peine

* Les deux premières strophes n'ont pas été retrouvées.


Pastiche de François Villon (1431-ap. 1463).


© Gilles Esposito-Farèse

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/desdi/viel respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/09/2013.