Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Quarante-cinq questions examinent derrière
L'habitante rira jusqu'à trois libertés
Attention, un soleil ! salut ! elle s'éclaire

Elle allume une mort, — la toile, — une prière
Des bancs apercevront les vraies autorités
Quarante-cinq questions examinent derrière

Une planche tendit sans des peaux nécessaires
L'herbe puis une fin, l'eau puis la qualité
Attention, un soleil ! salut ! elle s'éclaire

Sans des taches du prince, elles me détachèrent
Quel politique rond trouva vingt-six côtés ?
Quarante-cinq questions examinent derrière

Les voix, qui accrochaient, tuent auprès de la pierre
Des vraies joues imposaient : « nous lions les volontés »
Attention, un soleil ! salut ! elle s'éclaire

Des courts cheveux restaient soit des fruits soit les frères
Les villes existaient sa vraie réalité
Quarante-cinq questions examinent derrière
Attention, un soleil ! salut ! elle s'éclaire


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 20/06/2014.