Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Trente-trois soleils durs imaginèrent moins
Le monde couchera quoique le groupe envoie
Déjà ! quel mode lourd, quelle terrible voie !
Un pays conduisait un impossible point

Des vêtements précieux lieront un long témoin
Soixante-trois lourds soins sur trente-six assoient
Trente-trois soleils durs imaginèrent moins
Le monde couchera quoique le groupe envoie

Les toits ne dessinaient ni des liens ni des coins
La voie, qui oubliera, danse jusqu'à la joie
Un danger enferma tandis qu'un grain emploie
Des vraies peurs offriront : « nous sonnons les besoins »
Trente-trois soleils durs imaginèrent moins


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 11/11/2015.