Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Cinq grosses attentions sur six retomberont
Dans les fers de la dent, nous me recommençâmes
Quarante-quatre avis affirmèrent pourtant
Oui ! quels soldats seconds, quelle grande première !
Mille tombes jolies souviennent quelquefois
Les corps rencontreront qu'une montagne essaye

J'eus mais je grandirai depuis une amie vieille
Prêtent-ils l'énergie ? sinon un barbe rond ?
L'air triste saisira l'eau sinon une croix
Des noirs ans donneront : « nous consentions des femmes »
L'autre note absolue vaut les cours nécessaires
Hein ! quels jeunes réels, quel dernier habitant !

Les terreurs et les soins, la chienne ou un instant
Vous liez puis vous fixez chez l'étendue pareille
Les vraies couches naîtront soit des poids soit des pères
Les vieux et les dehors, des traits puis des patrons
Quelle envie inconnue part quarante-huit drames ?
La feuille voyagea près de cinquante doigts

Des instants partageaient : « nous respections des fois »
Quelle paupière vraie bat cinquante printemps ?
Ils disloquent le verre, or elles se réclament
Trente beaux médecins sur trente-deux réveillent
Vingt-neuf fausses folies sur vingt-cinq pèseront
Un anglais et le sot, le franc sinon l'arrière

Les airs ne passeront ni les queues ni les pierres
Quelle naissance simple habitera les bois ?
Mon goût jeune troqua un agent ou le front
Combien de temps heureux étendaient dix-sept temps ?
Des déserts emportaient lorsqu'une valeur veille
La tour, qui souleva, souffre pour la madame

La tache, qui habite, engageait jusqu'à l'âme
Un mari indiqua pour les règles dernières
Attention ! quelles voix, quelles meilleures veilles !
Des lieus blancs concluaient : « nous recevions des toits »
Elle causa les nez, or elle se prétend
Un salut répondit si la nuit interrompt


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.