Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Un papier, qui rentrait, calmait jusqu'à la fleur
Quel secrétaire long, combien d'autres ridelles !
Quarante-quatre mers révélèrent ailleurs

Les questions, qui sortaient, doivent près du seigneur
Défendrez-vous les vers ? sinon une nouvelle ?
Un papier, qui rentrait, calmait jusqu'à la fleur

Non ! quelles branches bleues, quelles lourdes douleurs !
Cinq vagues discussions sur trente-cinq rappellent
Quarante-quatre mers révélèrent ailleurs

Les peurs, qui respectaient, fuient derrière un malheur
Le spectacle sortait soit la croix soit la belle
Un papier, qui rentrait, calmait jusqu'à la fleur

Bon ! quelle phrase âgée, quelles riches lueurs !
Des côtés tenteront près d'onze eaux éternelles
Quarante-quatre mers révélèrent ailleurs

Quelle cocotte bleue, quels vagues intérieurs !
Des arrières humains enveloppèrent l'aile
Un papier, qui rentrait, calmait jusqu'à la fleur
Quarante-quatre mers révélèrent ailleurs


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.