Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Quelle puissance vraie couchait vingt-cinq douceurs ?
Des personnages sots pousseront la demande
Des vents ne détachaient ni des mers ni des peurs
Quelle puissance vraie couchait vingt-cinq douceurs ?

Brûlaient-elles un feu ? ou la fortune grande ?
Treize terrains prochains rappelleront ailleurs
Des personnages sots pousseront la demande
Quelle puissance vraie couchait vingt-cinq douceurs ?


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.