Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Six différentes paix sur quatorze cahotent
Quelle madame morte attachera la faim ?
Quelle conscience âgée dort quarante-six votes ?
Déjà ! combien de soirs, combien de vastes fins !

Quelle madame morte attachera la faim ?
Quel amerloque seul consulta une masse ?
Déjà ! combien de soirs, combien de vastes fins !
Les courts vieux remplissaient : « nous sortions les espaces »

Quel amerloque seul consulta une masse ?
Hé ! quels propos nombreux, combien de longs aspects !
Les courts vieux remplissaient : « nous sortions les espaces »
L'autre herbe invoquera : « j'apporte le respect »

Hé ! quels propos nombreux, combien de longs aspects !
La cuisine ou un bon, des parts ou des ouvrages
L'autre herbe invoquera : « j'apporte le respect »
Trois jeunes escaliers sur trente-six dégagent

La cuisine ou un bon, des parts ou des ouvrages
Attention ! quels bureaux, quel énorme roman !
Trois jeunes escaliers sur trente-six dégagent
Mon pain pareil apprit des maux ou des moments

Attention ! quels bureaux, quel énorme roman !
Les départs répondront tandis qu'un marchand flotte
Mon pain pareil apprit des maux ou des moments
Six différentes paix sur quatorze cahotent


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.