Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Des morts, qui jetteront, trouvaient par les visages
Quelle autorité bleue décidait une croix ?
Atchoum ! combien de maux, quelle nombreuse voix !
Un blanc bruit n'interrompt ni les mers ni les pages

Combien de toiles bleues, quelles autres images !
Le départ ou le sein, des cercles ou des poids
La vraie pensée n'alla ni le sens ni le toit
Rentrâmes-nous les fonds ? ou des flammes sauvages ?

Les vraies queues ne pourront ni des sols ni les ciels
Placeront-ils des buts ? et un ouest naturel ?
Des phrases ne naîtront ni des seuils ni des livres

Attention ! quel hôtel, quel terrible sentier !
Des cartes annonçaient afin qu'un petit vivre
Un rêve court veillait : « je rentrais la pitié »


Choisissez un schéma
















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 08/07/2016.