Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

La bibliothèque d'alexandrins

Les tables troubleront la jambe et une enfance
Des chambres réduiront : « nous semblons des odeurs »
Eh ! quels voiles contents, combien de chauds voyages !
Des chiens repousseront jusqu'aux témoins précieux
En la côte des corps, elle vous recommence
Des liens détacheront ta forte position

Un fort vin n'arrachait ni l'air ni un million
Tu coupes la couleur, — l'œuvre, — la circonstance
Un amour évita afin que le dos pense
Des journées surveillaient jusqu'à vingt-trois erreurs
Les cœurs résisteront au-dessus de neuf lieus
Les étranges cerveaux croient des vrais personnages

Quels cabinets présents vêtaient trente-neuf âges ?
L'autre eau longue aperçoit : « j'aime une relation »
L'article ou un passé, le soir sinon un dieu
Hélas ! quelles façons, quelles calmes consciences !
Les joues, qui creuseront, font suivant des couleurs
Vous verrez les amours, — des volontés, — les sciences

Le différent aspect comprend les existences
Dix-huit colons précieux plongèrent davantage
Les clairs hauts payeront soit les croix soit des fleurs
Les faibles rois sérieux vont les révolutions
Des plans disparaissaient jusqu'au nouveau immense
Traînions-nous des forêts ? ou les travers curieux ?

Atchoum ! quels vols mauvais, quel semblable monsieur !
Des visages bloquaient la tour puis la confiance
Les voix gauches suivaient l'aide ou une naissance
Vingt bonnes relations sur quatre-vingts partagent
Des anglais comprendront soit l'eau soit une action
Un blanc drame premier construira la terreur

Il mêlera le fil, — un secours, — le seigneur
Nous croyions les auteurs, — les parents, — les milieux
Attention ! quel regard, combien de seuls rayons !
Les as interrogeaient afin que le bord danse
Des dents, qui subiront, jouaient entre les ouvrages
Des peurs ramèneront des pains et des silences


Choisissez un schéma















© Nicolas Graner – juin 2014

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/alex.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 30/09/2014.