Aller au menu
Aller au pied de page
Retour vers Le cothurne étroit

Commentaire de
Haïkubik

Si ce n'est pas encore fait, lisez « Haïkubik » avant de lire la suite de cette page.

En bref.

À chaque consultation de cette page s'affiche un nouveau haïku engendré par le mélange d'un cube de Rubik.

Mais encore...

Un haïku est un poème japonais de forme traditionnelle composé de trois vers, le premier de 5 syllabes, le second de 7 et le troisième de 5 (le véritable haïku est soumis à d'autres règles mais nous nous en tiendrons ici à cette définition minimale). Le haïkubik est un appareil mécanique de mon invention qui permet d'en composer automatiquement. La page intitulée Haïkubik simule le fonctionnement de cet appareil en affichant à chaque appel un nouveau haïku.

Voici la recette pour fabriquer et utiliser un haïkubik :

Ingrédients

Préparation

  1. sur 24 carrés de papier, écrire un nom (propre ou commun) d'une seule syllabe. Éviter les E muets finaux.
    Exemple : Jean, Luc, Marc, Paul, Beth, Cath, Lou, Ruth, l'ail, l'air, l'arc, l'art, l'eau, l'ers, l'est, l'if, l'œil, l'œuf, l'oie, l'or, l'os, l'oued, l'ouest, l'ours.
  2. un Rubik's cube blanc avec les coins rouges coller ces papiers sur les facettes des coins de chaque face du cube, dans n'importe quel sens.
  3. sur 24 autres carrés de papier, écrire un verbe transitif de trois syllabes à la troisième personne du singulier. Eviter les E muets finaux.
    Exemple : abolit, adoucit, affaiblit, agrandit, anoblit, aperçoit, aplatit, applaudit, assourdit, avertit, contredit, contrefait, divertit, définit, démolit, éblouit, engloutit, entretient, entrevoit, méconnaît, obscurcit, pervertit, rafraîchit, reconnaît.
  4. un Rubik's cube blanc avec les côtés rouges coller ces papiers sur les facettes du milieu des côtés de chaque face du cube, dans n'importe quel sens.
  5. sur les 6 derniers carrés de papier, écrire une conjonction de coordination d'une syllabe.
    Exemple : et, car, donc, mais, ou, puis.

    Note : « puis » est un adverbe et non une conjonction, mais il convient mieux ici que « or » ou « ni ».

  6. un Rubik's cube blanc avec les centres rouges coller ces papiers sur les facettes centrales de chaque face du cube, dans n'importe quel sens.

Utilisation

  1. Mélanger le cube en faisant tourner ses faces au hasard.
  2. un Rubik's cube dont seule la face avant est colorée Placer une face devant vous et recopier ligne par ligne les neuf mots qui y sont visibles en formant trois vers. Attention, les mots ne sont pas nécessairement orientés dans le bon sens pour être lus.

Vous êtes sûr d'obtenir à chaque fois un haïku (trois vers de 5, 7 et 5 syllabes). La page Haïkubik peut en afficher 390 223 443 456 différents*. En utilisant un véritable cube, vous ne pourrez en obtenir que 155 196 518 400** car certaines combinaisons sont impossibles : les mots inscrits sur deux facettes d'un même petit cube ne peuvent jamais apparaître dans le même haïku. Si vous mettez dix secondes à mélanger votre cube et lire un haïku, il vous faudra près de cinquante mille ans pour les lire tous.

* (24 × 23 × 22 × 21) × (24 × 23 × 22 × 21) × 6
** (24 × 21 × 18 × 15) × (24 × 22 × 20 × 18) × 6


Revenir au texte

© Nicolas Graner – 2005

Menu de navigation

Pied de page

Contacter l'auteur.

Cette page http://www.graner.net/nicolas/OULIPO/haikubik-exp.html respecte les standards XHTML 1.0 strict et CSS 3.
Dernière modification le 09/02/2013.